les Etats-Unis suppriment une subvention et une taxe à l'importation sur l'éthanol

le
0
(Commodesk) Le Congrès américain a supprimé à compter du 1er janvier les subventions accordées depuis plus de 30 ans aux biocarburants, une décision essentiellement dictée par l'objectif de réduire le déficit public. Ces aides d'un montant de 45 cents par gallon, qui étaient versées aux raffineurs utilisant de l'éthanol pour leur production d'essence, auraient coûté 6 milliards de dollars à l'Etat en 2011.

Cette suppression était soutenue par un panel politique hétéroclite, des plus libéraux qui se fient aux marchés aux groupes environnementaux pour lesquels l'éthanol à base de maïs ? très majoritaire aux Etats-Unis - n'est pas plus propre que l'essence. Selon la presse américaine, les industriels ne sont pas particulièrement inquiets, estimant que la filière a atteint une maturité suffisante pour tenir sans subventions.

Le Congrès a également supprimé la taxe de 54 dollars par gallon sur les importations d'éthanol, une mesure attendue par le Brésil qui avait supprimé ces taxes dès début 2010. L'UNICA, qui représente l'industrie brésilienne de la canne à sucre, reconnaît que la disparition de cette taxe intervient à une période où le Brésil peine à suivre la croissance de la demande de canne à sucre. Selon son président, Marcos Jank, la décision du Congrès américain « devrait être une motivation supplémentaire pour engager de nouveaux investissements destinés à augmenter la production brésilienne », compte tenu de la possible hausse de la demande américaine.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant