«Les États-Unis sont très protectionnistes»

le
0
INTERVIEW - Les négociations sur l'accord de libre-échange UE-États-Unis doivent reprendre. Nicole Bricq fixe ses lignes rouges

Alors que l'ouverture du deuxième round de négociations sur l'accord de libre-échange États-Unis-UE a été repoussé par la partie américaine à cause du «shutdown» fédéral, Nicole Bricq, la ministre du Commerce extérieur, délivre un message de fermeté sur les positions de la France.

LE FIGARO. - Quel est l'enjeu de cette négociation?

Nicole BRICQ. - Je veux d'abord insister sur l'enjeu démocratique. Je mets en garde la Commission, qui n'est pas toujours encline à communiquer l'avancée des négociations aux parties prenantes, élus, entreprises, associations... Il faut de la transparence. En France, il y a un rapport passionnel avec les États-Unis et si la Commission conduit ces négociations dans l'opacité, elle s'expose à des ranc½urs qui ne feront que renforcer les extrêmes. Cet ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant