Les Etats-Unis sommés d'exporter leur gaz

le
0

Commodesk - L'Institut américain des produits pétroliers (API), qui représente l'industrie des hydrocarbures dans le pays, fait pression sur le gouvernement fédéral pour autoriser les exportations de gaz. L'API a adressé une requête en ce sens au département de l'Energie.

Actuellement, la production américaine de gaz ne peut être vendue à l'étranger, pour des raisons stratégiques et d'indépendance énergétique. Mais l'émergence des ressources non conventionnelles, notamment le gaz de réservoir compact (tight gas) et le gaz de schiste, provoque un débat sur la question outre-Atlantique.

L'industrie gazière aimerait pouvoir exporter une partie de la production, à destination des marchés asiatiques, où la demande augmente très rapidement. L'objectif est notamment de faire remonter les cours du gaz aux Etats-Unis : du fait de l'abondance de l'offre et du niveau élevé des stocks, ceux-ci sont au plus bas depuis dix ans.

D'après l'API, le département de l'Energie ne doit plus tarder à signer les décrets d'exportation. Une telle décision « permettrait à l'industrie gazière d'attirer des milliards de dollars d'investissement », estime l'institut. Les compagnies « seraient incitées à augmenter encore leur production, ce qui aurait des conséquences positives sur la croissance économique et l'emploi ».

Pour le moment, les Etats-Unis ne disposent ni de la législation adaptée, ni des infrastructures nécessaires pour exporter du gaz. Le premier terminal d'exportation de gaz naturel liquéfié (GNL) est en cours de construction. Situé en Louisiane, il devrait être opérationnel en 2015. La production pourrait alors être livrée sur les marchés asiatiques via le canal de Panama, lorsqu'il sera agrandi.

L'exploitation des ressources non conventionnelles est de plus en plus critiquée, y compris aux Etats-Unis. Elle est en effet accusée de détériorer la qualité de l'air et de contaminer les nappes phréatiques.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant