Les États-Unis secoués par le piratage géant de données chez Target

le
0
Initialement évalué à 40 millions, le nombre de victimes de la cyber-attaque qui a touché le groupe de distribution Target pourrait atteindre jusqu'à 110 millions de clients, soit près d'un Américain sur trois. Plus inquiétant encore : d'autres chaînes auraient été prises pour cible.

Alors que les révélations concernant la surveillance de données informatiques par le NSA continuent d'attiser la polémique, un autre scandale numérique ne cesse de prendre de l'ampleur aux États-Unis. Mi-décembre, la chaîne géante de distribution américaine Target provoquait un tollé en révélant que les données bancaires de 40 millions de clients avaient été dérobées lors d'une cyber-attaque opérée entre le 27 novembre et le 15 décembre, assurant néanmoins que leur utilisation frauduleuse demeurait faible.

Des déclarations que l'on sait désormais bien en deçà de la gravité réelle des violations subies. Vendredi, le groupe était ainsi obligé de revenir sur ses paroles, admet...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant