Les États-Unis se résignent à armer les rebelles syriens

le
0
Les États-Unis vont peut-être apporter une aide militaire aux rebelles syriens. Depuis le début du conflit il y a deux ans, les américains avaient toujours cherché à repousser cette éventualité.

La décision n'a pas encore été prise, mais Washington y songe sérieusement. Pour la première fois, le secrétaire à la Défense, Chuck Hagel, vient de reconnaître que les États-Unis n'écartent plus la possibilité de fournir des armes à l'opposition syrienne, qui cherche depuis deux ans à renverser Bachar el-Assad. Mais Hagel l'a fait du bout des lèvres, conscient qu'il s'agit de «la moins mauvaise solution», comme le relève le Wall Street Journal.

Barack Obama est sous la pression du Congrès et d'Israël pour ne pas rester inerte face à la répression du régime de Damas. En particulier, depuis que les services de renseignements américains ont acquis la quasi-certitude qu'el-Assad avait utilisé en «faible quantité» des armes chimiques contre ses opposants. Mai...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant