Les Etats-Unis relancent la production offshore de pétrole et de gaz

le
0
(Commodesk) Le Secrétaire américain à l'Intérieur, Ken Salazar, a annoncé mardi un programme pour augmenter la production offshore de pétrole et de gaz. Ce plan prévoit la vente de 15 nouvelles concessions pour la période 2012-2017 : 12 dans le golfe du Mexique et 3 au large de l'Alaska. Il devrait rendre disponibles pour l'exploration et le développement 75% des réserves estimées, non encore découvertes, de pétrole et de gaz offshore dans le pays. L'objectif est de « réduire notre dépendance au pétrole étranger et de créer des emplois, ici, chez nous », a assuré Ken Salazar. Le président américain Barack Obama avait annoncé en mai dernier son intention d'augmenter la production d'hydrocarbures offshore dans ces deux zones, sous la pression de l'opinion publique et des Républicains, qui réclamaient une baisse des prix de l'essence. Un an plus tôt, il avait instauré un moratoire de six mois sur ces forages et proposé d'en limiter leur exploitation, après la marée noire dans le golfe du Mexique, consécutive à l'explosion de la plateforme de BP Deepwater Horizon, en avril 2010. L'Administration américaine cherche à rassurer sur les précautions qui seront prises pour éviter une nouvelle catastrophe. Le programme veut « promouvoir une production domestique d'énergie responsable et sûre », assure le Secrétariat à l'Intérieur. « Nous devons procéder dans l'Arctique avec prudence et sur la base des meilleures données scientifiques disponibles », ajoute Ken Salazar. Les explorations et forage en Alaska, et dans l'Arctique en particulier, suscitent depuis plusieurs années la colère d'associations écologistes, compte tenu de la fragilité de l'écosystème local.
Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant