Les États-Unis reconnaissent la coalition nationale syrienne

le
0
Un mois après la France, Barack Obama l'a désignée, mardi, comme «représentante légitime du peuple syrien». Il refuse néanmoins de lui livrer des armes en raison de la présence d'islamistes radicaux en son sein.

À la veille du quatrième rendez-vous à Marrakech des «Amis du peuple syrien», qui soutiennent les insurgés en lutte depuis mars 2011, Barack Obama a annoncé mardi que les États-Unis reconnaissaient la coalition de l'opposition syrienne comme la «représentante légitime» du peuple syrien.

Les États-Unis emboîtent ainsi le pas de la France, du Royaume-Uni, de la Turquie et des États du Golfe qui avaient reconnu la Coalition nationale syrienne (CNS) le mois dernier. Washington s'était jusqu'à présent montré réticent à l'idée d'une telle reconnaissance en raison des profondes divisions qui régnaient entre les différents groupes et factions d'opposants au gouvernement de Damas.

«Nous avons décidé que la coalition de l'opposition syrienne était d...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant