Les États-Unis, première destination des touristes français en 2014

le
0

L'an dernier, les États-Unis ont été la destination long-courrier la plus demandée en agences de voyages par les touristes Français. L'Espagne arrive en tête des pays les plus recherchés à moins de quatre heures d'avion.

Où les Français sont-ils le plus partis en vacances l'an dernier? Selon le baromètre Snav-Atout France-Amadeus, les États-Unis sont arrivés en tête des destinations les plus achetées en agences de voyages en 2014, suivi de l'Ile Maurice, la République dominicaine, la Thaïlande et la Chine, pour le long-courrier. Concernant les destinations moyen-courrier, le Top 5 consacre - dans cet ordre et en nombre de passagers - l'Espagne, l'Italie, la Grèce, la Tunisie et le Maroc.

Pour mémoire, le long-courrier concerne les destinations à plus de 4 heures de vol de la France métropolitaine. Le moyen-courrier concerne pour sa part les destinations entre 1 et 4 heures de vol.

Grèce et Allemagne en croissance, Maroc et Turquie en baisse

Ce palmarès ne doit pas faire oublier la situation difficile du marché l'an dernier. En effet, si les États-Unis et la Thaïlande arrivent en tête des destinations les plus recherchées, ces deux pays ont malgré tout connu des baisses sensibles de volume d'affaires en 2014. Globalement, le nombre de voyageurs partis l'an dernier dans une destination long-courrier a chuté de 9,8% en 2014, malgré un volume d'affaires pratiquement stable (-0,3%).

Pour les destinations moyen-courrier, les reculs d'activité affectent prioritairement le Maroc et la Turquie. À l'inverse, la Grèce affiche une nette croissance, tant en termes de nombre de passagers que de volume d'affaires. L'Allemagne aussi sort du lot. L'Espagne, première destination moyen-courrier en passagers, enregistre un recul des départs (4% de passagers en moins), mais un volume d'affaires en hausse de 3%.

7% de passagers en moins par rapport à 2013

Dans l'ensemble, l'exercice 2014 a été marqué par un fort recul de l'activité de distribution de voyages en France. Les départs de l'année ont accusé une baisse de 7% en passagers et de 2% en volume d'affaires par rapport à 2013.

Plusieurs facteurs expliquent ces mauvaises performances. La montée en puissance des consommateurs qui se passent d'agences de voyages, en organisant seuls leur voyage sur Internet, pèse de plus en plus. La Coupe du monde de football au Brésil, qui s'est déroulé en juin et juillet derniers, a aussi joué. Sans oublier, bien sûr, la conjoncture économique difficile.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant