Les États-Unis perdent leur note «AAA»

le
0
Pour la première fois de son histoire, la première puissance économique du monde perd son tripe A. L'agence de notation pointe des «risques politiques» face aux enjeux du déficit budgétaire du pays.

La sanction était attendue mais elle sonne quand même comme un choc. Dans la nuit de vendredi à samedi, l'agence d'évaluation financière Standard and Poor's (S&P) a osé abaisser la note attribuée à la dette publique des États-Unis, ainsi privés de leur «AAA» pour la première fois de leur histoire. S&P a annoncé dans un communiqué avoir dégradé d'un cran cette note, la meilleure possible, pour la porter à «AA+». Elle a par ailleurs ramené sa perspective à «négative», ce qui signifie que Standard and Poor's pense que la prochaine fois que cette note changera, ce sera pour être dévaluée de nouveau. Les États-Unis étaient notés «AAA» par S&P depuis la création de cette agence en 1941. Ils le restent chez les deux autres grandes agences, la doyenne Moody's (depuis 1917) et Fitch Ratings.

Standard and Poor's, qui avait prévenu dès avril qu'elle envisageait cet abaissement, a justifié sa décision par «des risques politiques» de voir le pays

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant