Les États-Unis happés par le Pacifique

le
0
DÉCRYPTAGE - Le départ des marines d'Okinawa, au sud du Japon, et leur répartition entre Hawaï, l'île américaine de Guam et l'Australie, s'inscrit dans le redéploiement stratégique en Asie décidé par l'Administration américaine.

Le départ des marines d'Okinawa, au sud du Japon, et leur répartition entre Hawaï, l'île américaine de Guam et l'Australie, s'inscrit dans le redéploiement stratégique en Asie décidé par l'Administration américaine.

Rendue publique en janvier 2012, la nouvelle doctrine militaire américaine prévoit, pour la première fois depuis le 11 septembre 2001, des coupes dans le budget de la défense. Mais elle affirme surtout le renforcement de la puissance américaine dans la zone Asie-Pacifique.

Si la guerre froide avait maintenu le continent européen, jusqu'à la fin des années 1990, au c½ur de la géostratégie mondiale, le Vieux Continent, qui a réussi à chasser les guerres des Balkans, a depuis été un peu marginalisé par son grand allié. Dernier exemple en date: la décision américaine de retirer deux brigades de combat stationnées en Europe.

Tensions en mer de Chine

La «Look East Policy» menée par Barack Obama, qui sur ce sujet s'est largement démarqué de son

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant