Les Etats-Unis ferment leur ambassade au Yémen

le
0

SANAA, 10 février (Reuters) - Les Etats-Unis ferment leur ambassade à Sanaa, la capitale du Yémen contrôlée par les miliciens chiites houthis, a-t-on appris mardi auprès du personnel diplomatique sur place et d'une source gouvernementale à Washington. Des membres de la mission ont déjà quitté les locaux ces derniers jours, emportant avec eux armes et documents, avec l'objectif de fermer totalement l'ambassade mercredi. "L'ambassadeur et le reste du personnel partiront d'ici mercredi soir", a indiqué un employé. Washington pourrrait demander aux ambassades de Turquie ou d'Algérie de représenter dorénavant ses intérêts au Yémen. Les ambassades de France, d'Allemagne et du Royaume-Uni déménagent également leurs documents et précisent avoir versé au personnel local deux mois de congés payés. Mais aucune fermeture n'a été officiellement annoncée de leur part. L'ambassade des Etats-Unis avait déjà réduit son personnel après la prise par les miliciens houthis, le mois dernier, du palais présidentiel et l'assignation à résidence du président Abd-Rabbou Mansour Hadi. Hadi et son gouvernement ont ensuite démissionné. (Mohammed Ghobari; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant