Les Etats-unis et Cuba vont renouer des relations diplomatiques

le
0
Les Etats-unis et Cuba vont renouer des relations diplomatiques
Les Etats-unis et Cuba vont renouer des relations diplomatiques

C'est une page qui se tourne. Après plus d'un demi-siècle de guerre froide avec l'île communiste, les Etats-Unis comptent rouvrir leur ambassade à Cuba en avril et rétablir ainsi leurs relations diplomatiques avec la Havane. Le point d'orgue du réchauffement des relations entre les deux gouvernements ennemis qui se sont félicités vendredi des des «progrès» de leur dialogue.

Mais en dépit de ces avancées réalisées lors d'un second cycle de pourparlers officiels américano-cubains, à Washington, les deux pays ont reconnu qu'il restait de «graves désaccords» avant une normalisation complète. Au premier rang de ces contentieux, la présence de Cuba sur une liste américaine d'«Etats soutenant le terrorisme».

Les discussions de vendredi faisaient suite à une première rencontre officielle à La Havane fin janvier, dans la foulée de l'annonce choc, le 17 décembre, par les présidents Barack Obama et Raul Castro d'une amorce de dégel entre les deux voisins.

Cinquante-quatre ans après la rupture des relations diplomatiques en pleine Guerre froide, Washington pourrait rouvrir dans six semaines sa chancellerie à La Havane et y dépêcher un ambassadeur, a indiqué la secrétaire d'Etat adjointe pour l'Amérique latine Roberta Jacobson qui mène les négociations côté américain. Au quel cas, Cuba rouvrirait aussi son ambassade à Washington.

Les présidents Obama et Castro devraient assister au Sommet des Amériques. Une occasion pour une éventuelle rencontre historique et pour la réouverture d'ambassades. Les deux gouvernements entretiennent depuis 1977 des sections d'intérêts qui font office de chancelleries.

L'île sous embargo depuis 1962

Si rouvrir des ambassades paraît donc à portée de main, la normalisation complète promet d'être beaucoup plus compliquée: après plus de 50 ans d'hostilité, les contentieux sont légion, à commencer par l'embargo commercial et financier que Washington impose à l'île ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant