Les Etats-Unis embarrassés par un drone tombé en Iran

le
0
Des sources officielles anonymes reconnaissent que le RQ-170 Sentinel qui s'est écrasé la semaine dernière a bien été utilisé par la CIA pour espionner des sites nucléaires iraniens.

De nouveaux éléments sur le drone furtif américain qui s'est écrasé en fin de semaine dernière dans l'est de l'Iran mettent Washington dans l'embarras. Contrairement à ce qu'affirmait encore lundi le Pentagone, le RQ-170 Sentinel servait bien à la CIA pour espionner l'Iran, en particulier ses sites nucléaires, ont reconnu mercredi, sous couvert d'anonymat, des sources officielles américaines. Le RQ-170 Sentinel est un drone de reconnaissance de haute altitude très récent dont l'existence, révélée en 2009 par des médias spécialisés, n'a été reconnue qu'en 2010 par l'US Air Force.

L'Iran avait déclaré dimanche avoir abattu un drone RQ-170, soit le même que celui qui avait été utilisé lors de l'opération commando contre Oussama Ben Laden en mai. Les Etats-Unis avaient admis qu'il pouvait s'agir d'un drone américain dont ils avaient perdu la trace mais ont nié que l'appareil avait été abattu par l'Iran. Surtout, ils ont affirmé que l'appareil s'était écra

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant