Les États-Unis au secours de l'économie cubaine

le
0
En dépit du blocus officiel, capitaux et biens américains affluent comme jamais à Cuba.

La poignée de main entre Barack Obama et Raul Castro en Afrique du Sud serait-elle annonciatrice d'un assouplissement de l'embargo américain sur l'île communiste? Officiellement, le blocus économique et financier américain est toujours en vigueur, un demi-siècle après son introduction. D'après le dernier rapport de l'ONU, «les pertes infligées à Cuba par le blocus s'élevaient, jusqu'en décembre 2011, à plus de 108 milliards de dollars». Dans les faits, pourtant, la portée de l'embargo a beaucoup diminué, même s'il affecte encore la vie quotidienne des Cubains. Peu après son élection en 2008, Barack Obama a assoupli certaines règles de l'embargo que George W. Bush avait durci. Le million et demi d'Américains d'origine cubaine peuvent désormais voyager sans contrainte à Cuba. «Nous estimons aujourd'hui à 600000 le nombre de Cubano-Américains qui se rendent chaque année dans ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant