Les États-Unis à l'heure des coupes budgétaires

le
0
La baisse automatique de 85 milliards de dépenses entre en vigueur ce vendredi, suite à un nouvel échec des négociations entre républicains et démocrates sur le budget.

Barack Obama et les leaders du Congrès n'ont pu s'entendre pour éviter l'entrée en vigueur vendredi à minuit, heure de Washington, de 85 milliards de dollars de réductions automatiques de dépenses publiques. Lors de leur première réunion sur ce thème à la Maison-Blanche, les deux parties se sont rejeté la responsabilité. «Aucune de ces coupures de crédits n'est nécessaire. Elles résultent de l'action de ­républicains», a expliqué Barack Obama. Mais pour John Boehner, le leader républicain de la Chambre des représentants, «la discussion sur les recettes fiscales est terminée. Le sujet est maintenant de discuter de notre problème de dépenses excessives.»

Le blocage politique à Washington représente un nouveau handicap artificiel que l'Amérique s'impose sur le chemin du redres-sement, ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant