Les états généraux sur la PMA repoussés à début 2014

le
0
LES ÉTATS-GÉNÉRAUX SUR LA PMA REPOUSSÉS À L'ANNÉE PROCHAINE
LES ÉTATS-GÉNÉRAUX SUR LA PMA REPOUSSÉS À L'ANNÉE PROCHAINE

PARIS (Reuters) - Les états généraux du Comité consultatif national d'éthique sur la question de la procréation médicalement assistée (PMA), initialement prévus à l'automne, vont être repoussés à début 2014, a annoncé mardi le président du CCNE, Jean-Claude Ameisen.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault avait annoncé en février qu'une loi sur la famille comprenant des dispositions sur la PMA serait présentée avant fin 2013, après réception de l'avis du comité d'éthique.

Invité sur BFM TV et RMC Info mardi matin, Jean-Claude Ameisen a justifié ce report par la décision prise lundi par François Hollande d'organiser un débat public sur la question de la fin de vie avant un possible projet de loi d'ici la fin 2013.

"On demande un débat public sur la fin de vie et donc on reportera le débat sur la PMA au début 2014", a-t-il dit. "On a commencé à travailler, on reporte les états généraux parce qu'on ne peut pas faire des états généraux sur tout en même temps".

"Et donc, si on fait des états généraux dans le cadre du débat public sur la fin de la vie, on lancera les états généraux sur l'assistance médicale à la procréation au début 2014."

La question d'étendre la PMA aux couples féminins homosexuels s'est invitée au coeur du récent débat sur le "mariage pour tous" mais a été écartée de la loi Taubira promulguée le 18 mai.

François Hollande a indiqué en mars qu'il "respecterait" l'avis du CCNE.

Marine Pennetier, édité par Sophie Louet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant