Les Etats doivent mettre fin à l'ère des paradis fiscaux

le
6
Les îles Caïmans sont le 5ème plus important centre financier du monde, deux fois plus d'entreprises y sont basées que de citoyens.
Les îles Caïmans sont le 5ème plus important centre financier du monde, deux fois plus d'entreprises y sont basées que de citoyens.

Jeudi 12 mai, des chefs d’Etat et de gouvernement du monde entier se réunissent à Londres pour un sommet anticorruption. Plus de 300 économistes, dont Thomas Piketty et le prix Nobel Angus Deaton leur enjoignent de choisir la transparence.

Nous demandons aux chefs de gouvernement de saisir l’opportunité du sommet anticorruption, qui se tient jeudi 12 mai à Londres, pour prendre les mesures nécessaires afin de mettre un terme à l’ère des paradis fiscaux.

Les paradis fiscaux n’apportent aucune plus-value en termes de richesse globale ou de bien-être ; ils ne sont d’aucune utilité économique. Alors que ces juridictions bénéficient sans aucun doute à de très riches individus et à des multinationales, ces bénéfices se font au détriment des autres, aggravant par conséquent les inégalités.

Comme les « Panama papers » et d’autres scandales l’ont récemment révélé, l’opacité sur laquelle reposent les paradis fiscaux alimente la corruption et sape les capacités des Etats à collecter leur juste part d’impôts. Si tous les Etats sont victimes de l’évasion fiscale, les pays les plus pauvres sont en proportion les plus touchés par ces pratiques dommageables, avec une perte annuelle d’au moins 170 milliards de dollars de recettes fiscales.

En tant qu’économistes, nous avons des perspectives différentes sur ce que constitue un niveau d’imposition équitable, direct ou indirect, qui doit s’appliquer aux particuliers ou aux entreprises. Mais nous nous accordons sur le fait que des territoires permettant de cacher des avoirs à travers des sociétés-écrans, ou encourageant chez eux l’enregistrement de bénéfices par des entreprises dont les activités réelles se situent ailleurs, constituent des distorsions au fonctionnement global...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jmlhomme il y a 11 mois

    Avant d'attaquer les paradis fiscaux, faites payer des impots à Mme Lagarde ..... Détruire toutes les niches fiscales (toutes) . Imposer un taux fiscal libératoire uniforme sur tous les revenus à 25% ..... y compris sur tous les patrimoines..... Des lors les paradis fiscaux ne se justifient plus pour 99% de leurs usagers.

  • mlaure13 il y a 11 mois

    Tant que la finance spéculative dirigera le monde...ce n'est pas pour demain que cesseront les paradis fiscaux...:-(((

  • finkbro1 il y a 11 mois

    le principal va vite devenir le delaware, toute cette lutte, c est de la poudre aux yeux. C est un peu comme la bombe nucléaire, certains pays peuvent l avoir mais pas les autres

  • M4189758 il y a 11 mois

    Le principal paradis fiscal en Europe c'est l'Irlande ainsi que toutes les zones hors taxe ou sans taxe. Que fait-on ?

  • 22441350 il y a 11 mois

    C'est quoi la " juste part d'impôts" des états ? Celle qui permet de substituer des postes de fonctionnaires à des investissements productifs ?

  • M4189758 il y a 11 mois

    Les états ? Mais ce sont eux qui sont occupés à condamner ceux qui les ont dénoncés en divulguant ces pratiques malhonnêtes.