Les espoirs sur la Grèce ont dopé des Bourses européennes

le
0
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en nette hausse vendredi, l'espoir d'un épilogue à la crise grecque et le rétablissement des marchés chinois entretenant leur rebond.

Le CAC 40 a terminé en hausse de 3,07% (145,85 points) à 4.903,07 points à Paris, affichant ainsi un gain hebdomadaire de 1,97%.

Le Footsie a avancé de 1,39% à Londres et le Dax s'est adjugé 2,90% à Francfort, tandis que les Bourses de Lisbonne, Madrid et Milan ont toutes bondi d'environ 3%.

Les indices paneuropéens EuroStoxx 50 de la zone euro et le FTSEurofirst 300 ont respectivement clôturé sur des gains de 3,18% et 2,14%.

Après une semaine animée par le feuilleton grec, l'indice VSTOXX de la volatilité des valeurs européennes a reculé de 9%, cédant du terrain par rapport à son plus haut de 2015 atteint le 3 juillet et tombant à un plus bas de deux semaines.

Tous les indices sectoriels européens ont terminé dans le vert, de même que l'ensemble des valeurs de l'EuroStoxx 50 et du CAC 40.

Le regain d'optimisme sur le dossier grec alimente la hausse de l'euro, qui reprend 1% face au dollar et plus de 2% face au yen.

Il joue également sur le marché obligataire, entraînant une détente des rendements des dettes espagnole, italienne et portugaise à 10 ans.

Les cours du pétrole sont peu changés, les inquiétudes sur une éventuelle levée des sanctions sur les exportations de pétrole iranien compensant l'influence positive du rétablissement des marchés chinois et de l'optimisme sur le dossier grec.

Les prévisions de l'Agence internationale de l'Energie (AIE) sur de nouvelles pressions baissières en raison d'un recul de la demande dans un contexte de production surabondante pèsent également.

(Alistair Smout, Gertrude Chavez-Dreyfuss et Barani Krishnan; Myriam Rivet pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant