Les espoirs reposent sur l'Australie pour augmenter la production d'étain

le
0
L'Australie pourrait être le principal moteur de l'augmentation de la production mondiale d'étain dans les cinq prochaines années. C'est ce qui ressort d'un séminaire de l'Institut international de recherche sur l'étain (ITRI) qui a réuni la semaine dernière à Londres six grands industriels du secteur. Les intervenants ont souligné la nécessité d'investir davantage dans les mines d'étain pour compenser la baisse de production attendue en Indonésie et en Chine, deux pays qui représentent actuellement les deux tiers de la production minière mondiale. En Australie, Consolidated Tin Mines développe ainsi un projet dans le nord du Queensland qui permettrait la production de 5.000 tonnes d'étain par an à partir de fin 2013, tandis que Stellar Resources espère démarrer la production d'une nouvelle mine en Tasmanie à partir de 2015 (3.900 tonnes par an). L'ITRI s'attend pour 2011 à un déficit de production pour la deuxième année consécutive, mais les cours sont en baisse continue depuis un pic exceptionnel à plus de 33.000 dollars la tonne sur le London Metal Exchange (LME) en avril dernier. La décision des exportateurs d'étain indonésiens d'arrêter les livraisons depuis le 1er octobre n'a pour l'instant pas permis d'inverser la tendance, les cours étant descendus autour de 20.000 dollars la tonne. Selon les exportateurs indonésiens, la baisse des prix reflète les inquiétudes économiques mondiales, et non les fondamentaux du marché du métal.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant