Les Espagnols cassent les prix des marchés dans le Sud

le
0
Comsa a remporté des contrats de plusieurs millions d'euros en écrasant les prix avec des tarifs 10 à 30 % moins chers que ceux des entreprises françaises. Elle profite de la législation européenne qui autorise le détachement temporaire de travailleurs.

On les reconnaît grâce à leur gilet jaune fluorescent portant le nom de leur employeur ibérique, Comsa. Alejandro, Alvaro et une dizaine d'autres Espagnols travaillent à l'élargissement d'une partie de la rocade autour d'Albi, dans le Tarn. «C'est mon premier chantier en dehors de l'Espagne, raconte Alejandro, géomètre. Comsa m'a envoyé ici car il n'y avait pas de boulot à Barcelone. Je suis arrivé fin 2012 et je resterai jusqu'à la fin des travaux, mi-2014.» À Toulouse aussi, on s'était habitué à l'accent espagnol sur le chantier de la nouvelle ligne de tramway qui entrera en service le 20 décembre. Au pic de l'activité, une trentaine d'Espagnols participaient aux travaux. Leur mission: poser les revêtements d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant