Les erreurs d'Alain Juppé sur France 2

le
0
Alain Juppe lors de « l'Emission politique » sur France2 le 6 octobre 2016.
Alain Juppe lors de « l'Emission politique » sur France2 le 6 octobre 2016.

Le candidat à la primaire de la droite était l’invité de France 2 jeudi soir. Retour sur certaines de ses déclarations.

Alain Juppé était l’invité de « L’Emission politique » de France 2, jeudi 6 octobre au soir. Il y a balayé ses différents thèmes de campagne et défendu sa candidature à la primaire de la droite. Au prix, parfois de quelques erreurs et approximations. Retour sur plusieurs déclarations de la soirée.

Sur le RSA CE QU’IL A DIT « Je veux m’assurer que ces allocations restent en permanence en dessous du salaire de travail de façon à ce que celui qui travaille ait un meilleur revenu que celui qui vit des minima sociaux. S’il le faut je ferai baisser le RSA pour qu’on arrive à cet objectif. » POURQUOI C’EST PLUTÔT FAUX Alain Juppé reprend à son compte un cliché largement répandu, y compris au sein de la classe politique : le montant des aides sociales pourrait dans certains cas atteindre voire dépasser le salaire minimum. D’abord, il faut savoir qu’on ne peut pas tout cumuler : outre les revenus du travail, les pensions alimentaires, rentes, indemnités de chômage ou allocations familiales sont prises en compte dans le calcul du RSA.

Ensuite, concernant la comparaison entre revenu du travail et RSA, l’association ATD Quart Monde a creusé la question dans un livre publié début octobre 2016 (En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté). Verdict : il n’existe « qu’un seul cas dans lequel l’écart RSA-smic n’est pas significatif : celui d’une personne seule et sans enfant. […] Ce cas représente environ 5 % des foyers fiscaux en France. »

Cette situation ne vient ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant