Les erreurs comptables de Toshiba pourraient dépasser 730 mlns

le , mis à jour à 14:09
0

TOKYO, 5 juillet (Reuters) - Toshiba 6502.T pourrait devoir réduire ses résultats passés de plus de 100 milliards de yens (732 millions d'euros), plus de deux fois l'estimation initiale, l'enquête en cours sur ses pratiques comptables ayant révélé de nouvelles irrégularités, a-t-on appris de source proche du dossier. Le quotidien économique Nikkei avait auparavant rapporté samedi que les nouvelles erreurs mises au jour, liées aux achats de composants informatiques, pourraient se traduire par une révision en baisse d'environ 150 milliards de yens des profits passés du conglomérat industriel japonais. Dans un communiqué, Toshiba a déclaré n'avoir aucune information à publier pour l'instant, l'enquête n'étant pas close. Le groupe n'a toujours pas publié les comptes de son exercice fiscal clos fin mars et une commission indépendante est en train d'étudier ses pratiques comptables passées à la demande des autorités financières. Il a d'ores et déjà renoncé à verser à ses actionnaires le solde du dividende dû en principe en fin d'exercice. L'enquête a révélé entre autres des erreurs comptables dans différents domaines, comme les systèmes de péages autoroutiers électroniques, les compteurs électriques ou les semi-conducteurs, qui devraient avoir eu pour conséquence une surestimation globale de plus de 55 milliards de yens des bénéfices des exercices passés. Elle doit s'achever mi-juillet. En Bourse, l'action Toshiba a perdu 17% de sa valeur depuis l'annonce de l'enquête interne début avril. Le groupe, dont les multiples activités s'étendent des ordinateurs portables aux centrales nucléaires en passant par les équipements médicaux, avait déjà annoncé en 2013 que l'une de ses filiales avait surestimé ses résultats pendant plusieurs années. (Reiji Murai et Ritsuko Ando, Marc Angrand pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant