Les épisodes pluvieux extrêmes plus fréquents depuis 1980

le , mis à jour à 15:36
0

OSLO, 8 juillet (Reuters) - La fréquence des pluies torrentielles a augmenté à l'échelle mondiale depuis 1980, vraisemblablement à cause du réchauffement, et c'est en Asie du Sud que cette évolution est la plus marquée, selon une étude de l'Institut de recherche sur le climat de Postdam publiée mercredi. "Nous avons identifié une tendance claire à l'augmentation de ces risques sans précédent", souligne dans un communiqué Jascha Lehman, qui a dirigé l'étude. D'après les données recueillies depuis 1900 par des milliers de stations météo, les épisodes pluvieux supérieurs au maximum enregistré localement ont ainsi augmenté de 12% au niveau mondial entre 1981 et 2010. L'augmentation est de 56% pour l'Asie du Sud et de 31% pour l'Europe. C'est en 2010 que les pluies-records ont été les plus nombreuses. Au Pakistan, des inondations sans précédent ont fait plus de 2.000 morts et 18 millions de sinistrés, cette année-là. Pour Dim Coumou, l'un des auteurs de l'étude, le réchauffement climatique pourrait expliquer cette tendance. "Je m'attends à ce qu'elle se poursuive au cours des prochaines décennies. Cela dépend bien sûr de ce que l'humanité émettra", souligne-t-il, évoquant les gaz à effet de serre. (Alister Doyle, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant