Les épargnants rêvent à la fois de sécurité et de performance

le
0
Les investisseurs sont encore traumatisés par les conséquences de la crise financière sur leurs économies. Ils souhaitent dynamiser leurs performances financières, mais ils hésitent à prendre plus de risques.

Une enquête publiée par Natixis Global Asset Management auprès d'investisseurs internationaux détenant un patrimoine de plus de 150 000 euros montre que les particuliers ont toujours aussi peu de goût pour le risque. Les Européens sont les plus frileux, puisque seulement 37 % d'entre eux se déclarent prêts à prendre des risques sur leurs placements.

Cette enquête met en évidence des objectifs contradictoires, puisque 57 % des épargnants déclarent que la valorisation de leur patrimoine constitue une priorité par rapport à la préservation du capital, mais en même temps 80 % d'entre eux privilégient la sécurité au détriment de la performance.

Ce penchant pour la sécurité se traduit par une allocation d'actifs très conservatrice: 29 % dans des ac...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant