Les épargnants pessimistes

le
0
79% des détenteurs d'épargne financière se disent pessimistes sur l'évolution des marchés financiers (source Ifop).

L'Union financière de France vient de publier son troisième Observatoire des Français «patrimoniaux». Celui-ci prend le pouls des détenteurs d'une épargne financière d'au moins 30.000euros, soit 6% des Français. Selon le sondage réalisé par l'Ifop en septembre dernier, 79% des personnes interrogées sont pessimistes sur l'évolution des marchés financiers au cours des six prochains mois. Et plus des deux tiers reconnaissent que l'endettement des pays européens affecte leurs décisions d'investissement. «Les personnes interrogées font preuve d'une grande lucidité», estime Nicolas Schimel, le PDG de l'Union financière de France. Plus d'un sondé sur deux dit que la crise financière a changé ses comportements de placement: 62% déclarent s'impliquer davantage dans la gestion de leur épargne et 60% investir sur des produits moins risqués. Les actions sont jugées plus risquées qu'il y a deux ans, mais 41% des personnes interrogées assurent «accepter de prendre des risques en capital» (7% des risques forts, 34% des risques modérés). Paradoxalement, la part d'épargnants qui pensent qu'il est temps d'investir dans des assurances-vie multisupport (hors fonds en euros) chute, passant de 47 à 36% entre2010 et 2011.

LIRE AUSSI :

» L'investissement responsable, un concept encore mal connu

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant