Les épargnants ont continué en octobre de vider leurs livrets A

le
0

Deuxième mois de décollecte consécutif pour le livret A. En octobre, les épargnants ont retiré de leurs livrets 1,44 milliards d'euros.

Le désamour est consommé entre les Français et le livret A. En octobre, les épargnants ont retiré de leurs livrets 1,44 milliard d'euros. En septembre, les retraits avaient déjà dépassé les dépôts, de 1,56 milliard d'euros. Ce désaveu s'explique essentiellement par la baisse de la rémunération du placement, actée début août. En raison de la faiblesse de l'inflation, elle a été ramenée de 1,75% à 1,25%. Les ménages avaient anticipé cette baisse du taux d'intérêt dès le début de l'été. Après deux mois atones, en juin et juillet, le livret A n'avait attiré que 50 millions d'euros en août.

Piocher dans les livrets pour consommer

Les perspectives ne s'annoncent pas meilleures. Au 1er février, si le gouvernement applique la formule de calcul, qui lie le taux à l'inflation, la rémunération du livret A pourrait encore baisser pour atteindre 1%, voire 0,75%. Au-delà de cette question de la rémunération du livret, les niveaux élevés de décollecte donnent aussi une indication sur les difficultés que rencontrent les Français. Après des mois de crise et une augmentation de la pression fiscale, certains épargnants ont relâché leurs efforts d'épargne pour continuer à pouvoir consommer.

Sur les dix premiers mois de l'année, la collecte nette reste toutefois largement positive à 19,4 milliards d'euros. En janvier, le livret avait attiré plus de 10 milliards d'euros. En 2012, il avait enregistré une collecte record, à 32,6 milliards d'euros. Ces forts rebonds s'expliquaient par le relèvement du plafond du livret, une des promesses de campagne du candidat François Hollande.

» Découvrez le meilleur de l'assurance-vie avec CPLUSSUR.com

» Simulez votre épargne

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant