Les épargnants français confirment leur nette préférence pour les actions

le
0
Les épargnants français confirment leur nette préférence pour les actions
Les épargnants français confirment leur nette préférence pour les actions

(lerevenu.com) - Pour la deuxième année consécutive, Schroders a pris le pouls des investisseurs individuels. Cette enquête de la société de gestion d'origine britannique a été effectuée, du 2 au 24 janvier dernier, donc avant les derniers événements en Ukraine, auprès de particuliers du monde entier. Dirigée par Research Plus, cette étude indépendante a permis d'interroger près de 16.000 investisseurs individuels dans vingt-trois pays (1.000 en France), désireux de placer au moins 10.000 euros, ces douze prochains mois.

La confiance est de retour, dans le monde comme en France. Un total de 56% d'épargnants s'est déclaré plus confiant qu'en 2013, et particulièrement en France où cette proportion d'investisseurs optimistes a bondi de 32 à 46%. L'attrait du fiscal du Plan d'Epargne en actions (PEA) a sans doute orienté les préférences pour les marchés d'actions d'Europe de l'Ouest (43%), loin devant l'Asie-Pacifique (29%) ou l'Amérique du Nord (26%).

Les actions restent, selon les épargnants français interrogés par Schroders, la classe d'actifs qui devrait offrir le meilleur potentiel en 2014 (63%), mais cependant en léger retrait par rapport à l'enquête de janvier 2013 (67%). Le potentiel attendu des placements en actions arrive en tout cas très loin devant celui escompté de l'immobilier physique (21% contre 31% en 2013), des obligations (15%), ou de l'or (12%).

Par comparaison, l'enquête montre le même plébiscite

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant