Les entreprises touchées par la faiblesse des pays émergents

le
0
Après LVMH, Nexans et Danone, hier, plusieurs groupes, comme Nestlé, IBM et Français Rémy Cointreau publient des résultats trimestriels marqués par un ralentissement de l'activité dans les pays émergents.

La publication des résultats trimestriels commence mal pour les entreprises européennes et américaines directement touchées par le ralentissement des pays émergents d'Asie et d'Amérique du Sud.

Tous les espoirs de reprises de l'activité dans les BRICS sont reportés au quatrième trimestre, avec notamment des signaux de rebond en Chine, mais en attendant les investisseurs ne trouvent dans les publications actuelles aucune raison de revenir à l'achat sur des cours qui ont déjà fortement monté durant l'été.

Par ailleurs les Bourses mondiales n'ayant finalement pas beaucoup souffert de la crise budgétaire aux États-Unis, le compromis qui a été trouvé hier soir est largement intégré dans les cours et n'a pas de raison d'être accueilli par un forte hauss...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant