Les entreprises redoutent une fiscalité verte récessive

le
0
Les consommateurs d'essence, de fioul ou de gaz seraient mis à contribution pour financer les énergies renouvelables.

La Cour des comptes ne va pas rassurer le patronat. Dans son rapport sur les énergies renouvelablesla Cour recommande d'élargir la CSPE (contribution au service public de l'électricité) qui ne ponctionne actuellement que les consommateurs d'électricité. Dans cette hypothèse, les consommateurs d'essence, de fioul ou de gaz seraient aussi mis à contribution pour financer les énergies renouvelables. «Ces réflexions doivent être menées conjointement avec celles que le gouvernement a entreprises sur la fiscalité écologique», écrit le ministère de l'Écologie dans sa réponse à la Cour.

CSPE ou taxe carbone, le gouvernement s'est engagé à introduire dès le prochain budget des mesures de fiscalité écologique. Avec un double objectif: favoriser la «transition énergétique» et financer en partie les allégements de charges du crédit impôt compétitivit...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant