Les entreprises françaises à l'assaut du Laos

le
0

La France est le cinquième investisseur étranger et le premier investisseur occidental de ce petit pays communiste et enclavé.

Dès l'aéroport de Vientiane, une publicité pour la banque industrielle et commerciale de Chine s'étale sur la passerelle qui conduit à un avion de Lao Airlines. Dans la capitale, les chantiers chinois explosent: China State Construction Engineering a commencé des travaux juste en face du Palais des congrès, le Jiangsu Jiangdu Construction Group érige la future résidence pour les chefs d'État étrangers à côté du palais présidentiel, et le gigantesque hôtel Don Chan Palace, froid et sans âme, planté au bord du Mékong, est également un cadeau de Pékin. Sur 1,8 milliard d'euros d'investissements étrangers en 2013, près de 1 milliard provient des Chinois.

Avec 463 millions de dollars investis entre 2002 et 2010 (340 millions d'euros), la France est le cinquième investisseur étranger et le premier investisseur occidental au Laos. Si la...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant