Les entreprises étrangères un peu plus positives sur l'attractivité de la France (sondage)

le
0

Le jugement des entreprises étrangères implantées en France sur l'attractivité de l'Hexagone continue de s'améliorer, même s'il reste majoritairement négatif, selon un sondage de l'institut Ipsos publié mercredi qui montre aussi une hausse des intentions d'investir en France dans les années qui viennent.

Selon ce sondage réalisé du 10 octobre au 7 novembre auprès de 300 responsables d'entreprises étrangères implantées en France, 37% d'entre eux ont des avis positifs sur l'attractivité de la France, contre 32% en 2015.

Toutefois, 63% des répondants pensent que le pays n'est pas attractif pour les entreprises, et 49% que son attractivité s'est dégradée depuis douze mois, une opinion renforcée par "le mouvement de contestation contre la loi El Khomri au printemps mais aussi la vague d'attentats".

Malgré tout, 65% des responsables d'entreprises estiment que le redressement de la France pourrait intervenir d'ici 2 à 5 ans.

Sur le rythme des réformes, 89% des répondants estiment qu'il n'est pas assez rapide.

Selon Ipsos, "les responsables plaident très majoritairement pour une amélioration de la compétitivité fiscale de la France (74%), mais aussi pour un approfondissement dans les domaines de la réduction du coût du travail (55%), de la simplification administrative (55%), de la libéralisation du marché du travail (48%) et de la refonte du dialogue social en permettant que plus de décision soient prises au niveau de l'entreprise (41%)".

Enfin, 43% des répondants estiment que leur siège envisage de développer ses activités dans le pays, un chiffre en hausse de quinze points en deux ans, souligne Ipsos.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant