Les entreprises de taille moyenne veulent plus de visibilité

le
1
Même si elles ont mieux supporté la crise que les petites sociétés et les grandes entreprises, les ETM souffrent d'un accès insuffisant aux financements et n'arrivent pas à recruter les collaborateurs dont elles ont besoin.

Elles sont environ 28.500 en France, ont contribué pour plus d'un quart en 2012 au PIB de la France, et concentrent environ 20% de la main d'œuvre du secteur privé. Elles, ce sont les entreprises de taille moyenne (ETM), des sociétés dont le chiffre d'affaires oscille entre 10 et 500 millions d'euros. Selon les équipes de GE Capital et l'Essec Business School, qui ont mené une étude approfondie sur leurs forces et faiblesses, ces entreprises représentent le nerf de la guerre de l'économie française pour renouer avec la croissance.

«D'une manière générale, les ETM ont mieux supporté la crise, l'an dernier, que les petites et même les grandes entreprises», explique Nicolas Glady, professeur à l'Essec. A preuve, leur chiffre d'affa...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M156470 le mercredi 20 nov 2013 à 08:37

    FITTOTO-- Il n'y a qu'à se fier à Moscovichi et Cassegrain ...