Les entreprises coupent dans leurs investissements

le
0
Cette tendance reflète le fléchissement de deux secteurs, l'énergie (pétrole en tête) et les mines, qui représentent 62 % des investissements de la dernière décennie.

C'est l'un des principaux moteurs de la croissance mondiale qui est menacé. Après une hausse de 8 % en 2011 et de 6 % en 2012, les investissements des entreprises internationales devraient chuter de 2 % en 2013, puis de 5 % en 2014, selon une étude de l'agence de notation Standard & Poor's (S & P).

Pourtant, beaucoup d'entre elles disposent de trésoreries abondantes et doivent moderniser des infrastructures vieillissantes. Mais des projets sont freinés en raison d'une pression importante sur les marges et d'un manque de confiance des chefs d'entreprise. Dans cet environnement incertain, de nombreuses entreprises choisissent de préserver leur cash, soit pour éviter d'emprunter à l'avenir, soit pour rémunérer leurs actionnaires via des dividendes. «C'est très préoccupant, car normalem...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant