Les enseignants sont de plus en plus victimes d'agressions verbales

le
0
Pas d'explosion de violence, mais une tendance à l'accentuation des agressions verbales et morales à l'égard des professeurs. Telles sont les conclusions inspirées par le bilan des sinistres enregistrés l'an dernier par la Maif, que le Figaro a consulté.

«Alé montre ta feuille. Tinkiet le prof voit R1»... «Voilà, mot pour mot, le SMS que j'ai intercepté la semaine dernière dans ma classe, en plein contrôle. J'ai aussitôt mis un zéro à l'élève. Mais lorsque j'ai voulu attraper son portable pour le confisquer, il est tombé par terre et s'est cassé. Le lendemain, les parents se sont plaints». Témoignage d'un enseignant qui a contacté dans la foulée son assureur.

Insultes et menaces venues d'élèves mais surtout de parents qui, en bons «consommateurs» d'éducation, se font plus présents et pressants dans les établissements scolaires, blog où les professeurs font l'objet de moqueries par des élèves de leur classe, harcèlement... Si le constat n'est p...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant