Les ennemis syriens ont entamé des négociations directes

le
0

Opposants et régime ont tenu ce samedi leur premier face-à-face à Genève sous la houlette du médiateur international Lakhdar Brahimi. Une avancée sur l'aide humanitaire est possible.

De notre envoyé spécial à Genève

A dix heures ce samedi, neuf représentants du régime syrien et autant de l'opposition, réunis autour d'une même table en forme de U au Palais des Nations à Genève, ont écouté pendant une demi-heure environ Lakhdar Brahimi, le médiateur international de la crise syrienne, leur rappeler les fondamentaux de cette conférence internationale censée lancer un processus de transition du pouvoir à Damas.

C'est le premier vrai face-à-face entre les deux camps, depuis bientôt trois ans que le conflit déchire la Syrie. Il se tient avec 24 heures de retard, des bisbilles internes à l'opposition ayant entraîné le report de ce premier rendez-vous.

Une source proche de Brahimi témoigne: «Vendredi matin, la Coalition a appelé Brahimi pou...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant