Les enjeux du groupe D de l'Euro 2016

le
0
Les enjeux du groupe D de l'Euro 2016
Les enjeux du groupe D de l'Euro 2016

Espagne qualifiée, Croatie et Tchéquie diminuées, Turquie humiliée, supporters énervés : l'issue du groupe D n'est pas le plus à suspense de cette dernière journée, mais elle devrait tout de même valoir le coup d'œil. Même si Modrić et Rosický vont manquer…

L'Espagne va-t-elle assumer le rôle de favori ?



Avant que l'Euro ne débute planait l'ombre d'un doute : l'Espagne, double tenante du titre, avait-elle les moyens de conserver sa couronne continentale ? C'était moins l'impression laissée il y a deux ans au Brésil qui faisait débat que celle des récentes prestations, notamment cette inquiétante défaite 0-1 concédée face à la Géorgie juste avant le début du tournoi. Titulaire en pointe lors de ce match de préparation, le vieux Aduriz a perdu sa place au profit de Morata. David Silva a également réintégré le onze de départ, inchangé lors des deux premières journées face à la Tchéquie, puis la Turquie. Cette équipe type tient la route, avec notamment un De Gea confirmé au poste de gardien, un Piqué en grande forme, un Iniesta en mode MVP et donc un Morata décisif, entouré de Nolito et Silva. Depuis le début de l'Euro, cette Espagne est la nation la plus impressionnante, la plus solide, la plus cohérente collectivement, celle qui semble avancer avec le plus de certitudes. Avant que ne débute la phase à élimination directe à laquelle elle sait d'ores et déjà qu'elle participera, il lui reste un dernier gros test à accomplir face à la clinquante Croatie. Une troisième victoire convaincante en autant de rencontres accréditerait définitivement la thèse qu'on a désormais affaire là au favori d'un Euro qui s'en cherchait un depuis le premier jour.



La Croatie peut-elle jouer sans Modrić ?



Le choc du groupe D a donc lieu lors de la troisième et dernière journée avec l'affrontement entre l'Espagne et la Croatie. Cette dernière sélection a fait forte impression depuis le début du tournoi et devrait logiquement être déjà assurée de sa qualification pour les huitièmes de finale. Sauf que la belle mécanique de la sélection à damier s'est finalement enrayée dans les dernières minutes du deuxième match, vendredi dernier face aux Tchèques.…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant