Les enfants Ligonnès avaient été drogués

le
0
Les enquêteurs ont aussi découvert que Xavier Dupont de Ligonnès avait fait une étape le 10 avril à La Rochelle.

Artur, Thomas, Anne et Benoît, les quatre enfants de Xavier Dupont de Ligonnès, ont été drogués avant d'être froidement assassinés par balles entre le 4 et 5 avril dernier. Aucune trace de somnifère n'a en revanche été trouvée dans le sang du corps de leur mère. Le procureur de la République de Nantes, Xavier Ronsin, a révélé les expertises toxicologiques des cinq victimes, lundi soir, par le biais d'un communiqué. L'ingestion de ce «médicament hypnotique» a d'évidence «pu faciliter l'exécution méthodique des quatre enfants», dit-il.

Les corps des enfants de 13 à 20 ans et leur mère, Agnès, 48 ans, ont été découverts dissimulés sous la terrasse du jardin de leur maison familiale nantaise le 21 avril. Le père est soupçonné d'avoir soigneusement préparé l'assassinat de ses proches, allant jusqu'à envoyer des lettres pour expliquer leur disparition par un départ à l'étranger dans le cadre d'un programme de «protection de témoins».

L'homme,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant