Les enfants, doublement victimes du conflit en Syrie

le
0

Dans un rapport accablant, l'ONU accuse le régime de Damas, comme la rébellion, d'avoir infligé des souffrances «indicibles et inacceptables» aux enfants, pendant trois années de guerre.

On se souvient de ces images de gamins qui, à Hama, Homs ou Idlib, s'égosillaient dans les manifestations contre le «chien» de Damas. On se souvient aussi, dans l'autre camp, de ces filles et garçons, le portrait de Bachar el-Assad à bout de bras, criant leur amour pour le raïs en plein c½ur de la capitale syrienne. C'était il y a presque trois ans, au début de l'insurrection contre le régime syrien. Depuis, les armes ont remplacé les slogans. Et les enfants, victimes insouciantes d'un conflit qui les dépasse, en sont devenus malgré eux des acteurs à part entière.

Dans un rapport accablant, publié ce mardi, et remis au Conseil de sécurité, l'ONU accuse les deux parties au conflit d'infractions graves à leur encontre. «Les souffrances endurées par les enfants en Rép...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant