Les enfants d'immigrés réussissent mieux qu'avant

le
0
Aujourd'hui, la France compte 6,7 millions d'enfants d'immigrés. Si leur situation est toujours difficile elle évolue plus favorablement que celle de leurs parents.

Globalement les enfants d'immigrés ont de moins bons résultats scolaires que les autres Français si l'on en croit les chiffres rendus publics mercredi par l'Insee. Ils ne sont que 61% à obtenir le bac contre 68% pour les non immigrés. Mais leur destin scolaire est avant tout celui des enfants d'ouvriers. À catégorie socio-professionnelle identique, ils réussissent aussi bien que les autres Français, analyse L'Observatoire des inégalités.

L'impression d'ensemble est donc trompeuse. Car 70% des descendants d'immigrés avaient un père ouvrier, contre 40% de la population majoritaire.

Si l'on prend en compte les caractéristiques sociales, les inégalités au bac s'estompent selon l'Insee. Seuls les fils et filles de l'immigration turque se distinguent: ils sont en situation de «sous réussite». À l'inverse les enfants de l'immigration sud asiatique sont en «sur réussite». Enfin, les filles du Maghreb et d'Afrique sahélienne obtiennent plus souvent le bac que les filles

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant