Les Emirats ne participent plus aux frappes contre l'EI

le
4

WASHINGTON, 4 février (Reuters) - Les Emirats arabes unis (EAU) ne participent plus depuis la fin décembre aux frappes aériennes de la coalition internationale contre les positions des djihadistes de l'Etat islamique (EI) qui occupent de vastes territoires en Irak et en Syrie, ont indiqué mercredi des responsables américains. Ces responsables, qui ont requis l'anonymat, ont précisé que les EAU avaient pris la décision de suspendre leur participation aux opérations après la chute d'un appareil jordanien le 24 décembre en Syrie et la capture de son pilote, qui a ensuite été assassiné par les djihadistes. "Je peux vous confirmer que les EAU ont suspendu leurs frappes aériennes peu après la perte de l'avion jordanien et la capture de son pilote", a dit l'un d'eux. La coalition mise sur pied par les Etats-Unis rassemble une soixantaine de pays. Parmi eux, l'Arabie saoudite, le Qatar, la Jordanie et Bahreïn participent aux attaques aériennes en Syrie ou les appuient. L'Australie, la Grande-Bretagne, le Canada et la France ont mené avec les Américains des raids en Irak. Le retrait des EAU des opérations de guerre n'a pas été confirmé par le département d'Etat américain. (Phil Stewart et Arshad Mohammed, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le jeudi 5 fév 2015 à 09:22

    De toutes façons, si c'étaient des gens courageux, il y a longtemps qu'ils auraient affronté les islamistes. Un jour ou l'autre, ils passeront à la casserole.

  • dlombert le jeudi 5 fév 2015 à 01:31

    t'as vu chérie, ça chie par là... tiens repasse moi un bout de sauc'

  • 2445joye le mercredi 4 fév 2015 à 22:27

    Attendez donc qu'un de nos avions aille au tapis. Si le pilote est récupéré vivant, on sera dans de beaux draps !

  • GAULLEC le mercredi 4 fév 2015 à 22:01

    Superbe exemple de courage des Émirats. Ces gens voudraient faire la guerre sans courir aucun risque.... Le jour où ils seront menacés, mieux vaudra ne pas être présent à Dubaï ou Abu Dhabi car l'oligarchie au pouvoir aura fuit depuis longtemps dans leurs hôtels particuliers de Londres, de New York ou dans leurs palais au bord du lac de Genève. Tout proches de de leurs comptes bancaires en millions ou milliards de dollars....