Les émeutes gagnent Manchester, répit à Londres

le
0
Plusieurs magasins ont été vandalisés dans la nuit à Birmingham et à Manchester. Londres, où 10.000 policiers ont été déployés en renfort, n'a en revanche pas connu d'incident majeur.

Depuis les premiers troubles à Londres samedi soir, déclenchés lors d'une manifestation organisée pour réclamer «justice» après la mort d'un homme tué au cours d'une opération policière, les affrontements n'ont pas cessé en Grande-Bretagne. Le point sur la situation mercredi matin.


o Manchester touchée

Après quelques heures de répit, les émeutes ont repris mardi en fin d'après-midi dans la grande banlieue de Birmingham, deuxième ville du Royaume-Uni. «Nous avons des informations faisant état de désordres à Wolverhampton», où des magasins ont été vandalisés, «et à West Bromwich» où 200 personnes derrière des barricades ont envoyé des projectiles en direction des forces de l'ordre, ont indiqué les autorités.

Le Guardian relate par ailleurs des incidents à Manchester - troisième ville du pays - qui avait jusqu'à présent été épargnée par les violences. Un magasin de vêtements Miss Selfridge (un équivalent de Pimkie) aurait ét

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant