Les élus UMP contre « la propagande anti-Sarko »

le
0
Venus nombreux, dimanche, place de la Concorde pour le meeting du président-candidat, ils affirment que « la messe n'est pas dite ».

«La bulle spéculative sur François Hollande a explosé dimanche à la Concorde.» Tel est le verdict de Marie-Anne Montchamp, la secrétaire d'État aux Solidarités, qui juge que cette manifestation de masse a «remis les compteurs au même niveau» et que «la vraie campagne, c'est maintenant». Les nombreux parlementaires de la majorité présents se veulent modérément optimistes. «D'un côté, Hollande a fait venir des musiciens pour organiser une fête avec les jeunes. De l'autre, Sarkozy a rempli la Concorde sans faire appel à un orchestre, et nous étions plus de 100.000. Il a réexposé sa vision, son projet pour la France», affirme Catherine Vautrin (Marne). «La messe n'est pas dite», estime Jacques Myard (Yvelines), qui se félicite que le président-candidat soit «resté à son niveau de chef d'État, alors que le candidat socialiste ne sait pas où il va et fait du pointillisme». Le député souverainiste se réjouit que le président-candidat ait fait une annon

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant