Les élus de Vancouver contre vents et marée noire

le
0

(Commodesk) La ville de Vancouver, dans le sud-ouest du Canada, veut s'assurer que les compagnies pétrolières paient le nettoyage des marées noires qu'elles provoquent. Le Conseil municipal a voté une motion le mercredi 2 mai, qui vise à obliger les firmes qui utilisent les infrastructures portuaires et les oléoducs à souscrire une assurance qui couvriraient les dégâts environnementaux.

Mais le texte est essentiellement symbolique puisque la municipalité ne dispose pas des compétences pour adopter une telle loi. Les élus de Vancouver craignent que le développement de l'activité pétrolière en Colombie-Britannique expose leur ville au risque de marées noires, alors que des terminaux et des infrastructures de transport seront prochainement construits afin d'exporter une partie de la production vers l'Asie.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant