Les élèves français ont moins de profs que leurs voisins

le
0
La France arrive en bas d'un classement des pays de l'OCDE pour son taux d'encadrement des élèves du primaire et du supérieur. Les collèges et lycées s'en sortent mieux.

«Les suppressions de postes dans l'Education nationale n'obéissent pas à la démographie ni à la nécessité de réduire un budget qui serait surdimensionné mais à une volonté idéologique de casser l'Ecole publique, en la dénigrant et en supprimant ses moyens de fonctionnement». La réaction de la FCPE, première fédération de parents d'élèves, ne s'est pas fait attendre, après la parution d'une note du Conseil d'analyse stratégique (CAS) selon laquelle la France a l'un des plus faibles taux d'encadrement des élèves de l'OCDE. Le taux d'encadrement rapporte le nombre d'enseignants au nombre d'élèves dont ils ont la charge.

Dans une note de synthèse sur les «tendances de l'emploi public», le CAS, une institution placée auprès du premier ministre, écrit en effet que «la France présente l'un des taux d'encadrement les plus faibles, tous niveaux et tous établissements confondus (publics et privés) avec seulement 6,1 enseignants pour 100 élèves/étudiants».

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant