Les éléphants d?Afrique, ces survivants de l?impossible

le
0
Les associations de protection de l?environnement s?inquiètent de la recrudescence du braconnage, qui frappe sévèrement les éléphants d?Afrique.
Les associations de protection de l?environnement s?inquiètent de la recrudescence du braconnage, qui frappe sévèrement les éléphants d?Afrique.
L'amenuisement des ressources en eau et la chaleur accablantes ne semblent pas avoir d'impact sur les pachydermes du continent noir?
Espèce mondialement connue, incontournable du « patrimoine animalier international » au même titre, par exemples, que les lions ou les tigres, lesquels ont eux aussi vu leurs populations diminuer ces dernières décennies, les éléphants d'Afrique n'en sont pas moins menacés. Leur ivoire suscite en effet les convoitises de braconniers de mieux en mieux organisés et pour qui l'érosion de la biodiversité n'a aucune importance.
Généralement armés de fusils d'assaut, ces derniers (militaires ou anciens militaires pour certains) n'hésitent pas à s'attaquer à des troupeaux entiers et à abattre aussi bien des mâles que des femelles et des éléphanteaux. Mais si les effectifs de pachydermes baissent, la faute aussi à la dégradation de leur environnement, ils sont encore capables de prouesses physiques.
Des chercheurs du groupe Save the Elephants, de l'Université de la Colombie-Britannique (Canada) et de l'Université d'Oxford (Grande-Bretagne) ont pu le constater après avoir installé des colliers GPS sur neuf individus et observé leurs déplacements par satellite. Chaque année, les pachydermes entreprennent une migration impressionnante sur une superficie de trente-deux mille kilomètres carrés ? plus d'un tiers de la taille du Portugal ! ? à la recherche d'eau et de nourriture.

Les t
Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant