Les effets limités des taxes nutrionnelles

le
0
Après la bière et les boissons énergisantes, la taxe sur l'huile de palme doit être examinée en séance plénière au Sénat. Encore une taxe comportementale qui rend les experts très sceptiques.

En milieu de semaine, l'amendement Nutella multipliant par quatre la taxe sur l'huile de palme devrait être examiné en séance plénière, après avoir été adopté en commission des Affaires sociales du Sénat mercredi dernier. Alcools, boissons sucrées, bières, boissons énergisantes...En multipliant les taxes sur l'alimentation, l'Etat a trouvé un bon filon pour renflouer ses caisses. Si l'ensemble de ces nouveaux impôts devrait lui rapporter 1,2 milliards d'euros, le gouvernement préfère dire que ces taxes remplissent des objectifs de santé publique et permettent de lutter contre l'alcoolisme et l'obésité.

Pourtant, difficile de connaître les effets réels de ces taxes sur les consommateurs car aucun dispositif d'évaluation n'a été mis en place jusqu'ici. Seule cert...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant