Les éditeurs s'inquiètent de la fin des aides au transport postal des journaux

le
0
Le gouvernement envisage aussi de supprimer l'aide au transport postal de 16,5 millions liée à un accord avec La Poste de 2008.

Les arbitrages du gouvernement sur les aides à la presse font des vagues chez les éditeurs. En baisse de 56 millions d'euros dans le projet de loi de finances 2014, ces aides pourraient être amputées des 32 millions versés annuellement en compensation par l'État à La Poste pour limiter la hausse des tarifs postaux pour l'acheminement des journaux. Le gouvernement envisage aussi de supprimer l'aide au transport postal de 16,5 millions liée à un accord avec La Poste de 2008.

Dans une lettre adressée la semaine dernière au président de la République, tous les syndicats d'éditeurs de presse (quotidiens nationaux et régionaux, magazines...) et les grands patrons des groupes de presse ont fait part de leur «émotion» face à la décision «inattendue et déséquilibrée» du gouvernement de stopper le moratoire postal décidé en 2009 pour ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant