Les éditeurs acceptent le dialogue avec Google

le
0
Dans un communiqué publié ce mardi, les éditeurs de presse approuvent l'initiative du chef de l'État et sa volonté de trouver rapidement une solution.

A l'origine en France du mouvement européen qui a conduit, la semaine dernière, les éditeurs allemands, italiens et français à appeler leurs gouvernements et parlements respectifs à légiférer pour faire payer aux moteurs de recherche -et notamment à Google- une taxe pour l'utilisation de leurs contenus, l'association IPG, qui réunit éditeurs de quotidiens et de magazines d'information politique et générale a publié, ce mardi 30 octobre, sa réaction suite à la rencontre, lundi, entre le président François Hollande et le président de Google Monde Eric Schmidt.

«Les éditeurs de presse accueillent très favorablement l'initiative du Président de la République qui (...) a indiqué sa volonté de trouver une solution rapide, d'abord par la négociation avant fin 2012, et à défaut par la voie législative, à la qu...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant