Les écoquartiers ont de l'avenir en France

le
0
Pas moins de 393 projets d'urbanisme à haute performance environnementale étaient en lice pour figurer au palmarès 2011. 24 d'entre eux ont été primés

Les écoquartiers, ces projets d'urbanisme à haute performance environnementale, se portent bien et ne cessent de se multiplier. Après une première édition en 2008-2009, le ministère de l'Écologie a lancé cette année un nouveau palmarès national dont le résultat vient d'être annoncé par le secrétaire d'État au Logement, Benoist Apparu.

Pas moins de 393 projets étaient en lice contre 160 pour la précédente édition. L'ensemble du territoire national, y compris l'outre-mer, était représenté à l'exception notable de la Corse. Tous ces candidats intégreront un «Club National EcoQuartier 2012» où les meilleurs projets seront mis en avant à travers des visites, des conférences et des opérations de communication. Les réalisations exemplaires pourraient notamment être valorisées auprès du public scolaire avec l'aide de l'Éducation nationale.

Au final, 24 projets ont été distingués avec un grand prix national décerné à Nancy, Laxou et Maxéville (Meurthe-et-Moselle) pour le projet «Plateau de Haye» ainsi qu'à Roubaix, Tourcoing et Wattrelos (Nord) pour l'écoquartier L'union.

Dans le premier cas de figure, le jury a voulu saluer «l'un des projets de rénovation urbaine les plus ambitieux de France» mêlant mobilité durable, cohésion sociale et développement solidaire. Cet espace urbain de 440 ha et 14.600 habitants est en rénovation depuis 2004 et répond aux enjeux de la ville européenne durable.

Le second grand prix incarne, lui, la possibilité de réinstaller la nature dans une zone urbaine dense. Tout en s'appuyant sur les éléments historiques du site (anciennes usines notamment), une dépollution exemplaire sera menée. Un soin particulier est apporté à la mise en valeur de l'eau et du canal qui traverse cet espace.

Les écoquartiers ont aussi leur place à la campagne

D'autres projets prouvant la grande diversité des écoquartiers ont également été salués tels que l'écoquartier fluvial de l'Ile-Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Il s'agit là de reconvertir des friches urbaines en quartier sans voiture. Les atouts du site seront particulièrement mis en valeur en prenant soin de conserver de belles vues et un accès aux berges. L'évacuation des déchets devrait par ailleurs se faire par voie d'eau.

Quant à l'écohameau de Bertignat (Puy-de-Dôme), il prouve que les écoquartiers ont aussi leur place à la campagne. Ce projet rural à l'architecture innovante mêle logements performants au plan énergétique et équipements innovants. Sa salle des fêtes sera ainsi associée à des bains douches ruraux complétés par une chaufferie collective permettant d'alimenter l'école existante et les futurs logements.

Parmi les autres lauréats, on relève notamment Roquebrune Cap Martin (Alpes maritimes), Montpellier (Hérault), Vidailhan en banlieue toulousaine ou Mulhouse (Haut-Rhin).

VOS TÉMOIGNAGES - Quelles sont les raisons qui vous feraient choisir un écoquartier plutôt qu'un quartier « normal » ? Vivez-vous ou connaissez-vous un écoquartier, quels en sont les avantages et les inconvénients ? Ecoquartier : véritable progrès ou utopie marketing ? Seriez-vous prêt à abandonner votre voiture pour vivre dans un écoquartier ? Partagez vos commentaires ci-dessous ou par email à l'adresse temoin@lefigaro.fr.

LIRE AUSSI :

» EN IMAGES - Les plus beaux écoquartiers de france

» Les avantages d'un écoquartier

SUIVEZ LE FIGARO IMMO SUR :

» Twitter : @LeFigaro_Immo

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant