Les écolos se rêvent en force parlementaire

le
0
Forts de dix sièges au Palais du Luxembourg, EELV souhaite que le règlement intérieur du Sénat soit modifié pour pouvoir former un groupe.

Finis les bavardages inconsidérés, qui étaient un peu leur marque de fabrique. En gravissant dimanche soir les marches du Palais du Luxembourg, les écolos ont changé d'ère. Certes, sous la législature précédente, ils avaient déjà quatre sénateurs. Mais cette fois-ci, forts de dix sièges, ils sentent pour la première fois se dessiner devant eux l'esquisse d'un groupe parlementaire autonome. Des années qu'ils en rêvaient à l'Assemblée nationale, et voilà que c'est la Haute Assemblée qui leur offre la concrétisation de leur v½u le plus cher.

Bien avant dimanche, ils avaient commencé à en discuter les détails techniques avec le Parti socialiste. Selon le règlement intérieur du Sénat, il faut aujourd'hui quinze sénateurs pour former un groupe. Les écolos demandent donc à leurs «amis socialistes» d'abaisser ce seuil à dix. Et se disent, pour cela, prêts à patienter deux ou trois semaines, si toutefois le Plateau bascule effectivement à gauche, pour qu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant